Prototype d'eolienne à pales auto-orientables

07.03.2024 

Manon Saudan

Hélice d’un nouveau type

Lancé en 1985, le groupe de travail « Éolienne » de l’ADER avait pour objectif de construire et de tester le fonctionnement d’un prototype d’éolienne pourvu d’un nouveau système d’orientation des pales. L’hélice, reprise d’une idée initialement développée dans les années 1930 en URSS, présentait deux caractéristiques originales principales :

  • L’utilisation d’ailerons d’orientation : les pales pivotaient librement autour de leur axe et s’orientaient d’elles-mêmes au moyen d’un aileron placé à leur extrémité, ce qui devait permettre au système de s’adapter à des vitesses de vent changeantes et d’augmenter le couple au démarrage.
  • La réduction de la longueur profilée des pales : la première partie de la pale, proche du centre de rotation de l’hélice, était constituée d’un simple tube afin d’en diminuer la surface de prise au vent en cas de tempête.
Tests au Chalet-à-Gobet et à Chavannes-sur-Moudon

La construction du prototype s’est étendue sur un peu plus de deux ans, de fin 1986 au printemps 1989. Un tour de force quand on considère que le travail était effectué de manière entièrement bénévole par les trois membres du groupe durant leur temps libre. L’éolienne – dont l’hélice mesurait 6m de diamètre et reposait sur un mât de 10m de hauteur – a été héliportée à l’automne 1989 à Sainte-Catherine, au Chalet-à-Gobet, sur un emplacement mis à disposition par la Ville de Lausanne. Durant deux ans, le prototype a été testé et plusieurs améliorations y ont été apportées. Mais les vents se sont révélés trop instables : l’effet perturbateur des forêts environnantes avait été sous-estimé. Un nouvel emplacement a alors été trouvé à Chavannes-sur-Moudon. L’éolienne y a été installée en 1993 et les essais se sont poursuivis un certain temps, après quoi un site mieux venté encore a été identifié à la Dent de Vaulion. Mais les obstacles administratifs et le manque de moyens ont finalement eu raison de ce projet qui, malgré des résultats pourtant encourageants, a été mis en veilleuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *