L’ADER est l’Association pour le Développement des Energies Renouvelables.

Fondée en 1980, l’ADER a mené de nombreuses expériences pilotes. L’ADER collabore avec d’autres organisations concernées par les énergies renouvelables, avec des organisations écologiques, des instituts de recherche ou des entreprises. Ses membres sont des personnes privées, des collectivités publiques, des entreprises et des associations.
Pour les statuts de l’ADER vous pouvez les télécharger ici.

Les principaux objectifs de l’ADER sont:

  • Stimuler les études et les applications pratiques concernant la production décentralisée d’énergies renouvelables.
  • Favoriser la réalisation d’installations expérimentales permettant d’accroître l’autonomie énergétique des exploitations de diverses natures, notamment agricoles.
  • Promouvoir les économies d’énergie sous toutes les formes.

Les cotisations servent au fonctionnement de l’association, à la réalisation de son bulletin l’ADERoscope, à la constitution de documentation et à la préparation des dossiers. Les projets doivent être financés par d’autres sources, dons (Loterie Romande), ou aides publiques et privées. Les mandats donnés à des membres du comité ou à des collaborateurs extérieurs sont bénévoles ou rémunérés par des honoraires modestes.

Pour rappel, l’Ader est une association apolitique, non affiliée à un parti politique, ce qui ne l’empêche pas de regarder et suivre de près la politique énergétique en Suisse, car l’énergie est surtout une question de politique, puisque que l’industrialisation est sur le marché. Comme l’énergie est partagée, produite et distribuée, le développement des énergies renouvelables est historiquement lié à la politique, il dépend d’un cadre légal et technique et de décisions collectives. Si l’Ader se cantonnait à des considérations uniquement techniques, elle oublierait le sort même des prototypes, des scénarios énergétiques et des inventions qu’elle propose puisque cette précieuse matière grise est elle-même vite soumise à ce cadre.